12 octobre 2018. La Souterraine – Inauguration de la bretelle d’accès direct du Parc d’Activités de la Croisière. (St Maurice la Souterraine).

12 octobre 2018. La Souterraine – Inauguration de la bretelle d’accès direct du Parc d’Activités de la Croisière. (St Maurice la Souterraine).

C’était l’occasion de revenir sur différents points :

  • La justification d’un accès direct pour une zone d’activités économiques qui fut parmi les premières dans la Creuse et qui est aujourd’hui gérée par un syndicat mixte interdépartemental comprenant trois communautés de communes (Haut Limousin en Marche, Gartempe-St Pardoux et Monts et Vallées ouest Creuse) et représentant une population de 56.400 habitants.
  • Un élément d’attractivité pour un Parc accueillant actuellement de nouveaux porteurs de projets (ex : parc solaire photovoltaïque, Sostra Data…).
  • Un exemple de réalisations dues historiquement à la mobilisation des élus locaux (ex : André CHANDERNAGOR ; l’implication de l’Association des Maires de la Creuse dans les années 80 et 90, autour d’André LEJEUNE, puis Michel VERGNIER ; la décision de solliciter avec succès les fonds européens du FEDER par Robert SAVY, alors Président de Région, de nombreuses manifestations des élus creusois sur l’axe routier, en lien avec les élus de l’Allier, organisées autour de Pierre GOLDBERG…).
  • Les difficultés administratives que nous avions rencontrées avec Yves FURET, face à la D.R.E. (Direction  régionale  de  l’Équipement)  pour  faire  valoir  la  nécessité  d’un véritable échangeur, au sein du P.D.M.I. (Plan de Modernisation des Infrastructures) ; d’où abandon en 2008.
  • L’intervention des parlementaires creusois auprès du Préfet de Région de l’époque (Pierre DARTHOUT), qui nous avait permis d’obtenir 60% de financement par l’État (D.E.T.R. bonifiée et prise sur les fonds régionaux, et non creusois).
  • La nécessité de rester vigilants face aux tentatives de Bercy de supprimer les portions d’autoroutes non payantes, dont le tronçon hors-péage de Vierzon au sud de Brive.
  • L’implication forte des équipes qui se sont succédées à la tête du syndicat (aujourd’hui présidé par Jean-Pierre DRIEUX), et ayant permis l’implantation de 9 sociétés et la création de plus de 120 emplois.
Share Button