15 mai 2019. Courrier à Gérald DARMANIN, Ministre de l’Action et des Comptes publics, suite à l’entretien donné le 9 mai 2019 au journal Le Parisien.

15 mai 2019. Courrier à Gérald DARMANIN, Ministre de l’Action et des Comptes publics, suite à l’entretien donné le 9 mai 2019 au journal Le Parisien.

 

 

 

JEAN-JACQUES
LOZACH 

 

 


SÉNATEUR
DE  LA   CREUSE


PRÉSIDENT  DU
GROUPE  RURALITÉS
DU SÉNAT


VICE-PRÉSIDENT
DE  LA  DÉLÉGATION
SÉNATORIALE   À
LA  PROSPECTIVE


ANCIEN PRÉSIDENT
DU CONSEIL  GÉNÉRAL
DE LA  CREUSE


CONSEILLER
DÉPARTEMENTAL
DE  BOURGANEUF

R   É   P   U   B   L   I   Q   U   E                F   R   A   N   Ç   A   I   S   E

 

Bourganeuf, le 15 mai 2019

Objet : votre entretien au journal  Le Parisien  en date du 9 mai 2019.

Monsieur  le Ministre,

Dans le journal Le Parisien daté du 9 mai dernier, vous exprimez votre souhait de transférer en province plusieurs milliers de fonctionnaires de la Direction des Finances Publiques, notamment au bénéfice des territoires ruraux.

Je vous cite : « Aujourd’hui. Internet permet d’installer ces services en Creuse, dans le bassin minier, en Bretagne… On va se donner d’ici la fin du quinquennat pour le faire. Cela permettra de réaliser des économies sur l’immobilier car cela coûte manifestement moins cher d’occuper des bâtiments à Guéret (Creuse) plutôt qu’en Ile-de-France».

Élu de ce département creusois que vous avez mentionné à plusieurs reprises, j’ai été particulièrement réceptif à vos propos. Mais si vous ne souhaitez pas voir votre affirmation être perçue comme une simple déclaration d’intentions,  non suivie d’effets, il vous faut rapidement engager la démarche indispensable à la venue sur notre territoire de fonctionnaires actuellement au sein de l’administration centrale.

Votre souci de répartir plus harmonieusement les personnels de votre ministère sera jugé à l’aune de votre implication et de sa traduction concrète.

Les fonctions publiques exercées par les services déconcentrés de l’État, et plus généralement par les services publics, ont été ici particulièrement affaiblies, voire supprimées, par la préjudiciable succession de réformes : Révision générale des politiques publiques (RGPP), modernisation de l’action publique, programme Action publique 2022 en cours d’application …

Nous estimons à environ 500 le nombre de suppressions de postes de fonctionnaires d’État depuis 2007. Par ses effets induits, cette hémorragie fut responsable de la dégradation brutale du taux de chômage creusois et de la perception d’un vif sentiment d’abandon dans la population locale.

Vous comprendrez aisément que la signature très médiatisée d’un Plan particulier pour la Creuse, le 5 avril dernier, ne saurait être contrecarrée par des initiatives gouvernementales néfastes au développement d’un département actuellement mis en lumière par l’implication de ses élus et acteurs privés dans une forte dynamique de propositions (le Plan compte 138 actions).

Cette interpellation de ma part ne saurait être perçue comme une quelconque caution à ce qui est envisagé localement par vos propres services (la Direction départementale des finances publiques), avec de nouvelles fermetures de Trésoreries générales.

Le défi est maintenant identifié ; je souhaite vivement la déclinaison pratique de votre annonce de déconcentration de personnels sur un territoire qui n’a que trop souffert de ses ancestrales fragilités.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

 

Monsieur Gérald DARMANIN 
Ministre de l’Action et des Comptes publics 

139 rue de Bercy
75012  PARIS 

 PERMANENCE  PARLEMENTAIRE :   2 RUE ZIZIM  – 23400  BOURGANEUF
TEL 05 55 64  14 19 – jjlozach@jjlozach.fr  www.jjlozach.fr
Share Button