Contenu de connexion
jjlozach@jjlozach.fr 05 55 64 14 19 Permanence parlementaire : 2 rue Zizim – 23400 Bourganeuf AGIR POUR TOUTES LES COMMUNES CREUSOISES

Voici le texte des Etats Généraux d’Urgence POLT qui se sont déroulés à Gourdon le 26 septembre, et qui a été voté à l’unanimité. Je suis membre du Conseil d’Administration de l’association.

Moderniser Paris-Orléans-Limoges-Toulouse : Seule solution crédible !

Nous, citoyens, usagers, élus parlementaires et des collectivités territoriales et locales, acteurs économiques et sociaux, réunis ce jour, 26 septembre 2015, en Etats Généraux de la ligne ferroviaire Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT), à Gourdon (Lot),

Demandons au gouvernement :

– De déclarer prioritaire la modernisation de la ligne POLT et sur toute sa longueur de Paris à Toulouse,
– De reconnaitre, dans le périmètre de la convention à intervenir entre l’Etat et la SNCF, l’ensemble de la ligne de Paris à Toulouse comme d’intérêt national et d’aménagement du territoire, affirmant ainsi son statut national sur l’intégralité de la ligne,

Parce qu’elle

> est la plus longue des lignes « Trains d’Equilibre du Territoire » (TET) : 712 km

> est la 3ème radiale nationale, véritable colonne vertébrale du pays

> dessert 4 des 13 grandes régions métropolitaines, plus de 5 millions d’habitants hors région parisienne et comprend 8 nœuds ferroviaires.

L’accident de Brétigny sur Orge en juillet 2013 est venu, de façon dramatique, rappeler l’urgence de traiter prioritairement la modernisation de cet axe ferroviaire majeur.

Par conséquent, et en nous référant aux rapports Duron de 2013 et 2015 qui indiquent clairement la nécessité :

-­‐ d’accorder la priorité au réseau classique et plus particulièrement à 4 lignes TET dont Paris-Orléans-Limoges-Toulouse
-­‐ d’avoir « une vision ambitieuse pour la ligne POLT » car elle recèle « de fortes potentialités »,

Nous demandons :

-­‐ que l’engagement du ministre Cuvillier, pris en mars 2014, de créer un Comité de pilotage chargé d’élaborer et de mettre en œuvre un schéma directeur précis de la ligne, soit tenu, sa composition devant être démocratique et donc ouverte à toutes les parties prenantes ; le conseil consultatif des TET ne pouvant s’y substituer.

-­‐ Le renouvellement du matériel roulant dans un délai de 3 à 4 ans maximum
-­‐ L’augmentation des crédits pour permettre une véritable modernisation des infrastructures et donc des gains de temps substantiels et de sécurité ; au minimum passer de 1 milliard d’€ à 1,5 milliard d’€ comme le demandent le Président de SNCF Réseau et le rapport Duron ; en réalité, 2 milliards d’€ sur 10 ans conviendraient mieux à une vision ambitieuse
-­‐ Qu’aucune densité de desserte, aucun arrêt, ne soient modifiés avant que les effets positifs de la modernisation sur l’accroissement du nombre de voyageurs n’aient pu être mesurés par le comité de pilotage : moratoire.
-­‐ Que l’Etat et l’ensemble des intervenants ferroviaires retiennent absolument la dynamique « d’ambition pour POLT » inscrite dans le rapport Duron 2 et qu’en conséquence soit récusées les préconisations du même rapport qui vont à l’encontre de cette dynamique notamment pour la partie sud de Limoges à Toulouse.

Nous ne voulons plus des mots, même apaisants.

Nous ne voulons pas davantage que l’on nous présente comme nouvelles des opérations déjà lancées depuis plusieurs années. Nous voulons des actes !

Enfin, face à l’argument budgétaire souvent utilisé pour reporter ou étaler des mesures annoncées nous proposons aux autorités 3 solutions à mettre en œuvre en totalité ou en partie :

1/ Effectuer un prélèvement sur les profits exorbitants des sociétés d’autoroutes

2/ Redéployer une partie des crédits d’investissements pour les LGV (ils vont baisser
à partir de 2017)

3/ Créer un livret d’épargne pour le développement du transport ferroviaire, voyageurs et fret.

La ligne POLT est une ligne d’avenir car elle est stratégique pour le développement économique de nos territoires et du pays, pour la desserte fine de nos régions, pour des raisons sociales avec des tarifs sans comparaison avec les TGV et qui doivent baisser, pour des raisons écologiques avec la limitation des gaz à effet de serre. De ce point de vue, comme de celui de la sécurité, la multiplication des cars constitue un véritable recul.

Nous appelons tous nos concitoyens à se mobiliser pour la modernisation rapide et ambitieuse de la ligne POLT ce qui permettrait de renforcer l’attractivité de nos territoires et le droit à la mobilité de leurs habitants. Nous défendons avec vigilance, le service public ferroviaire et donc l’emploi qui est la garantie de son bon fonctionnement. Voilà ce qui guidera notre participation à des actions ou à leur organisation.

LA MODERNISATION DE LA LIGNE POLT EST AUJOURD’HUI LA SEULE SOLUTION CREDIBLE POUR UNE DESSERTE EFFICACE ET CONFORTABLE DES TERRITOIRES DE 4 DES 13 GRANDES REGIONS FRANCAISES.

ENSEMBLE NOUS LE REAFFIRMONS : POLT EST UNE LIGNE D’AVENIR !

Gourdon, le 26 septembre 2015

@ Voir le site d’Urgence POLT

Share Button
Retour vers le haut