Contenu de connexion
jjlozach@jjlozach.fr 05 55 64 14 19 Permanence parlementaire : 2 rue Zizim – 23400 Bourganeuf AGIR POUR TOUTES LES COMMUNES CREUSOISES

L’Assemblée Générale de l’association se déroulait le 24 septembre dernier à Châteauroux. Elle a permis de faire le point sur les avancées obtenues grâce aux différentes mobilisations d’Urgence POLLT et de rappeler les orientations défendues.

En effet, que ce soit la création du comité de pilotage en charge de l’élaboration et du suivi du schéma directeur de la ligne POLLT ou sur la question du renouvellement en urgence du matériel roulant, les demandes émises lors des Etats Généraux de Gourdon ont été suivies d’actions concrètes. Cela constitue une avancée importante ; les membres réunis ont rappelé qu’ils veilleront à ce que les engagements soient tenus.

Lancé à l’initiative de l’association, le sondage proposé aux habitants a recueilli plus de 2000 réponses, dont l’analyse permet de cerner les améliorations attendues en terme de tarifs, d’horaires, de dessertes, d’infrastructures, de temps de trajet, des dispositifs en cas de retard ou de panne etc… Les résultats détaillés seront largement diffusés pour que l’Etat et la SNCF en tiennent compte.

L’Assemblée Générale a acté un ensemble de demandes qui doivent s’inscrire dans le cadre d’un travail collectif à engager pour une nouvelle étape dans le développement de la ligne POLLT, demandant à l’Etat d’avoir une vision ambitieuse pour cet axe comme recommandé par le rapport Duron de 2015.

Il est impératif :

– Que la ligne POLT soit déclarée prioritaire et reçoive les trains neufs dès 2020, au plus tard 2022.

– Que ces trains soient adaptés à une ligne de 712 km et puissent atteindre au moins 220 km/h.

– Que les crédits alloués aux infrastructures connaissent une augmentation substantielle afin de permettre une véritable modernisation de l’axe, préalable à la mise en place de rames TGV interconnectables avec la future LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon(POCL). Ces rames pourraient être pendulaires comme pour le Boston-New-York-Washington, et rouler jusqu’à 250 km/h. Cela permettrait d’apporter du travail supplémentaire aux salariés d’ALSTOM en France.

– Que soit rétablie, dans la même perspective, la liaison directe Brive-Lille par rames TGV à des horaires correspondants aux attentes des usagers. L’abandon de cette liaison est une erreur ; l’Etat doit contribuer à rétablir cette desserte, mais son financement doit concerner l’ensemble des régions traversées.

– Que soient maintenues les liaisons directes, diurnes et nocturnes, vers Cerbère/Port Bou et La Tour de Carol/Rodez.

– Que la ligne POLT, déclarée d’intérêt national et structurante, soit reconnue dans son intégralité de PARIS à TOULOUSE, pour le transport voyageurs et fret.

– Que, compte tenu de l’actualité et de la nécessité de connaître l’avancement des travaux sur la ligne POLT, le comité de suivi, préalablement prévu en juin et reporté, soit convoqué dans les meilleurs délais (pour évoquer les travaux, l’infrastructure, le matériel et les dessertes 2017).

– Le maintien de la présence des agents dans les gares

Pour mémoire, les propositions de financement sont celles d’un prélèvement sur les profits exorbitants des sociétés d’autoroutes, le redéploiement des crédits d’investissements pour les LGV qui vont baisser dès 2017 et la création d’un livret d’épargne pour le développement du transport ferroviaire voyageurs et fret.

Membre du Conseil d’Administration en tant que parlementaire, je participais à cette assemblée générale annuelle, poursuivant mon engagement pour la défense de cet axe essentiel pour la Creuse et les Creusois. Cette infrastructure est la seule solution crédible économiquement, écologiquement, socialement et financièrement pour une desserte efficace et confortable d’un territoire concernant quatre des treize régions de notre pays. C’est ensemble et dans cette direction que nous pourrons aboutir à des solutions durables.

@ voir le site internet d’Urgence POLLT

Share Button
Retour vers le haut