11 août 2019. Tribune parue dans le Journal du Dimanche : Pour la création d’un Pass Sport.

11 août 2019. Tribune parue dans le Journal du Dimanche : Pour la création d’un Pass Sport.


22h30 , le 10 août 2019
Par Redaction JDD

Sur le modèle du pass Culture déployé par le ministère de la Culture, le député Génération.s de la Loire Régis Juanico et le sénateur socialiste de la Creuse Jean-Jacques Lozach proposent la création d’un dispositif favorisant l’accès et la pratique du sport pour les 14-20 ans.

« L’Etat financerait pour majorité le lancement de ce dispositif expérimental en rétablissant le prélèvement exceptionnel de 0,3% sur les mises de la Française des jeux », selon les parlementaires. (Sipa)

Dans une tribune, le député Génération.s de la Loire Régis Juanico et le sénateur socialiste de la Creuse Jean-Jacques Lozach proposent la création d’un « pass Sport » conçu sur le modèle du pass Culture, qui vise à rendre plus accessible musées et spectacles aux jeunes à partir de 18 ans. Les 500 euros distribués aux 14-20 ans servirait à acheter des licences, du petit matériel et des entrées pour des infrastructures comme des piscines et ou des patinoires. A terme, le budget du pass Sport serait de 400 millions d’euros, prédisent les parlementaires.

Voici la tribune de Régis Juanico et Jean-Jacques Lozach :
« La lutte contre l’inactivité physique liée à nos modes de vie sédentaires est l’un des grands enjeux de santé publique du XXIe siècle. Plus le temps passe, moins nos enfants bougent. Face à la « pandémie » de sédentarité à l’origine de 10% des décès en Europe, et dans la ­perspective de la construction d’un héritage sportif des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, l’enjeu est de faire bouger la France dans le cadre d’un grand plan de développement des activités physiques et sportives pour tous, à tous les âges de la vie.

Une activité physique et sportive régulièrement pratiquée dès le plus jeune âge est la meilleure garantie que cette bonne habitude sera poursuivie tout au long de la vie. Nous ­proposons donc la création d’un pass Sport dont l’objectif sera de lutter contre le décrochage sportif et la sédentarité des jeunes, ainsi que de ­démocratiser la pratique sportive.

Conçu sur le modèle du pass Culture actuellement déployé par le ministère de la Culture, il serait accessible via une ­application et ouvert aux 14-20 ans, soit une tranche d’âge ­couvrant les trois ­principales périodes de décrochage de la pratique sportive observées chez les jeunes, en particulier les filles : la rentrée en classe de quatrième (13-14 ans), le passage du collège au lycée (15-16 ans) et le ­passage dans l’enseignement supérieur (17-18 ans).

Lire aussi – « D’ici les JO de 2024, la France doit devenir une nation sportive »

Concrètement, ce pass Sport consisterait en un crédit de 500 euros dédié à la prise de licences, à l’achat de petit matériel (vêtements, chaussures…), à l’accès à des équipements sportifs (piscine, patinoire…) ainsi qu’à des animations sportives hors période scolaire. Sa mise en place serait progressive, avec une première phase d’expérimentation ouverte à 50 000 jeunes volontaires pour un coût de 25 millions d’euros. A terme, l’objectif serait de toucher l’ensemble d’une classe d’âge, soit environ 800 000 jeunes par an pour environ 400 millions d’euros de budget.

Afin de répondre à l’objectif ambitieux de développement des pratiques fixé par les pouvoirs publics et le comité d’organisation des Jeux ­olympiques, à savoir compter 3 ­millions de pratiquants supplémentaires d’ici à 2024, l’Etat financerait pour majorité le lancement de ce dispositif expérimental en rétablissant le prélèvement exceptionnel de 0,3% sur les mises de la Française des jeux instauré pour l’Euro 2016 et supprimé depuis 2018.

Le pass Sport est un outil concret dans la perspective de l’héritage sportif des Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Il mérite, tout comme le pass Culture, d’être expérimenté. Nous disons au gouvernement : chiche? »

Share Button