1er juillet 2019. Courrier au Premier Ministre relatif à la candidature Happi Montana de l’association MACÉO (Massif central).

1er juillet 2019. Courrier au Premier Ministre relatif à la candidature Happi Montana de l’association MACÉO (Massif central).

République Française

                                                                                  Monsieur Édouard PHILIPPE
                                                                                  Premier ministre
                                                                                  Hôtel de Matignon
                                                                                  57 rue de Varennes
                                                                                  75700 PARIS

 Paris, le 1er juillet 2019

Monsieur le Premier ministre,

Dans le cadre de l’Appel à projet (AAP) du Grand Plan d’Investissement sur les Territoires d’innovation, le collectif « HAPPI MONTANA: accélérateur d’innovation et de développement pour les massifs de montagne » a déposé un dossier qui fait l’unanimité sur nos territoires et nous paraît remarquable dans son innovation, sa dynamique collective et sa solidarité partenariale.

Toutefois, il semblerait que le comité de pilotage de l’action Territoires d’innovation ne puisse retenir cette candidature pour la phase d’auditions. Ce refus, s’il était avéré, nous interroge fortement car ce projet ambitieux présente tous les critères pour être auditionné.

Tout d’abord, il est piloté par des acteurs de terrain et est largement soutenu par les élus des territoires. Le projet HAPPI MONTANA mobilise 100 partenaires publics et privés du Massif Central qui ont participé à la candidature. Outre les 100 partenaires, HAPPI MONTANA a recueilli le soutien du Président de la Commission permanente de Massif central, de 4 Régions, 9 Départements, 3 métropoles du Massif, de grands acteurs économiques et scientifiques. 

Ensuite, ce projet est au cœur des priorités gouvernementales : les territoires d’industrie et les territoires Cœur de villes du Massif central sont directement concernés par le projet. Le Massif central représente 20% du territoire national et le projet met en synergie des métropoles, des villes moyennes et les territoires ruraux. Plusieurs milliers de citoyens sont impliqués dans la conception et la réalisation des actions.

De plus, c’est un projet avec de nombreuses innovations technologiques, organisationnelles et d’usages dans les thématiques prioritaires de l’AAP: mobilité, numérique, services et prévention santé, énergie, évolution des compétences, transition agricole, économie circulaire. Les projets d’expérimentation en zone de montagne de navettes autonomes, de mobilité hydrogène, de mise en réseau des « tiers-lieu de demain », de nouveaux services de prévention santé, de stockage énergétique illustrent cette dynamique.

En outre, il représente un effet de levier considérable pour tous les territoires touchés puisque le financement sollicité est de 20,9 M€ de PIA en subventions (en moyenne moins de 1M€ par département du Massif central) et d’un maximum de 53,5 M€ en prises de participation ponctuelle au capital d’entreprises. L’effet levier sur les dépenses privées des PME innovantes de nos territoires est évalué à plus d’un Milliard d’Euros et débouchera sur la création de 5000 emplois en massif de montagne. Des résultats rapides sont garantis puisque 70% du Projet sera mis en œuvre en 3 ans.

Ce Projet avait pour finir été très bien noté en phase appel à manifestation d’intérêt sur la gouvernance et l’évaluation et il n’a fait que conforter ces acquis. Il avait d’ailleurs compté dans les 20 lauréats sur 125 candidatures à l’échelle nationale.

HAPPI MONTANA est sans conteste une réelle opportunité d’emplois, de développement économique, d’attractivité et d’avenir pour le Massif central. Ce Projet contribuera également au rayonnement de nos territoires tout en apportant sa part de réponses aux enjeux nationaux du développement du monde rural et de cohésion des territoires. C’est pourquoi, nous sollicitons votre soutien pour qu’une nouvelle lecture de cette candidature puisse se faire.

Afin d’échanger sur ce sujet, nous serions honorés d’obtenir une audience auprès de vous. Aussi, nous nous tenons à votre disposition pour convenir d’une date. A cette fin, vous pouvez contacter le bureau du Sénateur Patrice Joly au 01 42 34 42 31.

Nous vous remercions par avance de l’intérêt que vous porterez à notre demande et nous souhaitons qu’elle puisse trouver une issue favorable.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs et les plus cordiaux.

Signataires :

Monsieur Gérard Dériot, Sénateur de l’Allier,
Monsieur Claude Malhuret, Sénateur de l’Allier,
Monsieur Mathieu Darnaud, Sénateur de l’Ardèche,
Monsieur Jacques Genest, Sénateur de l’Ardèche,
Monsieur Jean-Claude Luche, Sénateur de l’Aveyron,
Monsieur Alain Marc, Sénateur de l’Aveyron,
Madame Josiane Costes, Sénatrice du Cantal,
Monsieur Bernard Delcros, Sénateur du Cantal,
Monsieur Daniel Chasseing, Sénateur de la Corrèze,
Monsieur Claude Nougein, Sénateur de la Corrèze,
Monsieur Eric Jeansannetas, Sénateur de la Creuse,
Monsieur Jean-Jacques Lozach, Sénateur de la Creuze,
Monsieur Bernard Bonne, Sénateur du Loire,
Madame Cécile Cukierman, Sénatrice du Loire,
Monsieur Bernard Fournier, Sénateur du Loire,
Monsieur Jean-Claude Tissot, Sénateur du Loire,
Monsieur Olivier Cigolotti, Sénateur de la Haute-Loire,
Monsieur Laurent Duplomb, Sénateur de la Haute-Loire,
Madame Angèle Préville, Sénatrice du Lot,
Monsieur Jean-Claude Requier, Sénateur du Lot,
Monsieur Patrice Joly, Sénateur de la Nièvre,
Madame Nadia Sollogoub, Sénatrice de la Nièvre,
Monsieur Jean-Marc Boyer, Sénateur du Puy-de-Dôme,
Monsieur Eric Gold, Sénateur du Puy-de-Dôme,
Monsieur Jacques-Bernard Magnier, Sénateur du Puy-de-Dôme,
Monsieur François-Noël Buffet, Sénateur du Rhône,
Monsieur Gilbert-Luc Devinaz, Sénateur du Rhône,
Madame Catherine Di Folco, Sénatrice du Rhône,
Monsieur Michel Forissier, Sénateur du Rhône,
Madame Annie Guillemot, Sénatrice du Rhône,
Madame Elisabeth Lamure, Sénatrice du Rhône,
Madame Michèle Vullien, Sénatrice du Rhône,
Monsieur Jérôme Durain, Sénateur de Saône-et-Loire,
Monsieur Jean-Paul Emorine, Sénateur de Saône-et-Loire,
Madame Marie Mercier, Sénatrice de Saône-et-Loire,
Monsieur Philippe Bonnecarrère, Sénateur du Tarn,
Monsieur Thierry Carcenac, Sénateur du Tarn,
Monsieur Jean-Marc Gabouty, Sénateur de la Haute-Vienne,
Madame Marie-Françoise Perol-Dumont, Sénatrice de la Haute Vienne.

 

Lire aussi : http://www.jjlozach.fr/le-massif-central-nest-pas-parmi-les-laureats-de-laction-territoires-dinnovation-dotee-de-450-millions-deuros/

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                  

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button