Contenu de connexion
jjlozach@jjlozach.fr 05 55 64 14 19 Permanence parlementaire : 2 rue Zizim – 23400 Bourganeuf AGIR POUR TOUTES LES COMMUNES CREUSOISES

Pressentant une future négociation délicate, le Sénat avait choisi, dès l’été 2017, de se positionner en amont de la prochaine réforme de la PAC.

Réunies le 20 juillet 2017, les commissions des Affaires européennes et des Affaires économiques avaient tout d’abord adopté un rapport d’information, au terme d’un programme d’auditions de six mois, réalisé par leur groupe de suivi conjoint. Parallèlement était également adoptée, à l’unanimité, une proposition de résolution européenne. Ce texte, devenue résolution du Sénat le 8 septembre 2017, comportait 17 recommandations, pour la négociation à venir.

Or les réflexions mises en avant, depuis lors, par la Commission européenne, qui sont censées préfigurer les contours de la prochaine réforme, ne reprennent que très imparfaitement, voire contredisent, notamment sur le plan budgétaire, les recommandations de la résolution du Sénat.

Ce constat a conduit les Sénateurs à se ressaisir du dossier : une deuxième proposition de résolution européenne a ainsi été adoptée, là encore à l’unanimité, le 12 avril 2018. Cette proposition de résolution ambitionne de servir de signal d’alarme et comporte, au total, 23 demandes et recommandations.

Cette nouvelle proposition de résolution s’adresse non seulement aux institutions européennes, mais également aux autorités politiques françaises, qu’elle engage à faire valoir cette position au Conseil.

Share Button
Retour vers le haut